Aéroport d'Ibiza

Sant Jordi de ses Salines, Iles Baléares
Maître d'ouvrage
AENA - Aéroport Espagnoles et Navigation Aérienne
Programme
Restructuration et changement de l'image des zones publiques et commerciales de l'aéroport
Surfaces
14.000 m2
Procédure
Concours
Calendrier
Concours: 01/2007
Projet: 2007-2008
Chantier: 2008-2009
Architecte mandataire
MAAC
Architecte partenaire
_
Architecte d'intérieur
MAAC
Project manager
AENA
Année
2008
Statut

Concepto

[ibiza culture]                          

Comme convenu dans l'offre publique d'AENA, plusieurs schémas de parcours de passagers ont été proposés, comme par exemple des typologies classiques, des galeries fonctionnelles en passant par des éléments urbains tels que la place ou la façade active. L'idée principale a toujours été de concentrer la réorganisation de la partie commerciale dans le parcours des passagers, tout en considérant le caractère saisonnier de cet aéroport mais surtout de ce que nous avons appelé le «filtre culturel» d'Ibiza.

Le contact avec l’île, ses habitants, ses visiteurs et l’équipe de l’aéroport nous ont conduits à une image plurielle de l’île: nous n’avons pas envisagé une Ibiza traditionnelle, celle des boîtes de nuit, de la famille, le low cost et l’environnement , mais une Ibiza de rencontre entre cultures, entre tradition et modernité, mêlant typologies, architectures et matériaux.

Nous affirmons qu'Ibiza est un espace différent et que son aéroport doit être une petite parcelle de l'île, un début, une première étape ou une continuité, le dernier souvenir d'un voyage différent.

 

Résolution architecturale

RDC: zone d’accès et facturation

Premier étage: zone côté terre avant filtre

Premier étage: zone côté air après filtre

Le changement d’image commence dans le hall d’entrée avec un gran travail de Visual Merchandising du retail de l’Aéroport et la mise en place du logo en 3 dimensions.

En tant que structure à l'échelle macro. Sur le trajet menant aux portes d’embarquement, le passager est directement en contact visuel avec les salines, travaillées comme une peinture dans cet espace fluide. Le paysage des Salinas fonctionne comme un fil conducteur, un tissu de fond qui apparaît ponctuellement parmi les kiosques commerciaux, dans des aires de repos conçues comme de petits patios entourant un olivier. L'architecture des kiosques utilise le vocabulaire des maisons d'Ibiza, leurs courbes, leur blancheur, mais mis à jour, tant au niveau de la conception que de la matière. L’île centrale de repos de la zone Terre fait aussi référence à l’île. Pensé comme un «salon» ou un «chillout» selon le vocabulaire de l’île, il permet aux passagers de faire un dernier arrêt autour du kiosque musical avant de passer le la sécurité.

La zone Air, située après la sécurité, s’organise entre une longue façade commerciale et la passerelle de parcours des passagers. Elle est conçue comme une place active où les kiosques et les espaces opérationnels restent alternés. Cette interpénétration permet une sensation de proximité, de perméabilité qui donne au passager une grande liberté dans les derniers instants avant de voyager.